35ème étape : de Cacabelos à Vega de Valcarce

Mardi 18 juin 2013  étape de 25 kms Hébergement au restaurant avec chambre en face Meson las Rocas à Vega de Valcarces


Lever 6 H, petit déjeuner 7 H. Ciel gris pas de pluie mais assez frais.

Le sac est posé dans l’entrée pour être emmené, règlement par carte bleue de la chambre mais petit problème la télétransmission ne passe pas. Bon 2ème essai, OK ça passe. Andrée s’inquiète du double passage mais le patron assure qu’il n’y a pas de problème.

En fait, il s’est avéré à notre retour qu’il y a eu double règlement. C’est là que la présence de la serveuse parlant français s’est avéré très précieux, car lors de l’appel à l’hôtel, il fût impossible de se faire comprendre du patron, il a donc appelé en renfort sa serveuse. Le problème fût alors résolu en 5 minutes, le remboursement me parvenant 2 jours après. Bravo et merci à ce patron pour son honnêteté et sa réactivité.

Dès la sortie du village 2 possibilités s’offrent à nous : la variante par les vignes avec 2 kms supplémentaires ou l’autre en suivant la route.

Il faut nous économiser alors nous prenons la route jusqu’à Villablanca del Bierzo.

Avant d’entrer dans Villablanca, nous rencontrons les pèlerins qui viennent de la variante. Nous traversons le village qui paraît endormi, et à la sortie perdons la trace du chemin. Nous optons pour suivre les flèches du camino vélos donc par la route. Le chemin classique n’est pas très visible, d’autres pèlerins nous le confirmerons par la suite.

Le chemin longe vraiment la route nationale séparé seulement par une rembarde. Pas très drôle. Si la chemin pédestre suit la crête qui se trouve sur notre droite, il ne doit pas être très facile car le dénivelé est important. Nous allons suivre cette route pendant des kilomètres, vraiment pénible. Nous passons sous les viaducs autoroutiers à plusieurs reprises. Par 2 fois, nous traversons la route nationale pour rejoindre un village sur l’ancienne une route secondaire. Nous allons d’ailleurs en profiter pour prendre un café à Pereje.

A la sortie de Trabadelo nous rattrapons les auvergnats partis à 6 H 30. Un bout de route avec eux pour raconter notre soirée à Cacabélos et de nouveau la route nationale. Le rythme se ralentit de plus en plus.

A Ambasmest, arrêt pour se restaurer un peu , nous sommes bientôt arrivés. Nous arrivons à 13 H 30 à l’hôtel Meson Las Rocas,  la chambre se trouve dans la maison face à l’hôtel restaurant à l’entrée de Vega de Valcarce. Elle est confortable.


Après la sieste et la douche, incursion vers le centre du village mais il a plu. Pas grand-chose à voir. Les australiens Suzy et Yan passent à la recherche d’un logement, pas de trace des copains auvergnats qui doivent rejoindre l’albergue municipale. Nous finissons par nous poser dans un bar. Un espagnol nous prend à témoin, il ne comprend pas que son cousin gérant du bar n’apprend pas le français vu le nombre de pèlerins français.

Le repas du soir se fait au bar face à la chambre, repas pèlerin assez simple fait de poisson péché  dans la rivière proche. Peu de dîneurs, seulement des spectateurs d’un match de foot télévisé.

Etape du jour à oublier , elle a consisté à longer la nationale pratiquement pendant les 25 kms pour finir dans un village assez triste.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *