29ème étape : de Manzilla de las Mulas à Leon

Mercredi 12 Juin 2013  étape de 20 kms. Hébergement à l’albergue San Francisco de Asis Fundation

Lever 6 heures, petit déj 6 H 45, mise en route 7 heures

Aujourd’hui, le temps doit être beau, direction Leon 18 à 20 kms, pas de difficultés particulières. Le chemin longe très souvent la nationale, de temps en temps une petite incursion en campagne. La monotonie est rompue par la traversée de petits villages (Villamoros de Mansilla, Puente Villarente…). De ce fait ravitaillement est plus facile.

Nous rattrapons les auvergnats, le genou d’Andrée est moins douloureux, peut être dû à la genouillère. Comme pour Burgos, l’arrivée au centre de Leon est très longue. D’abord une grande zone commerciale, puis les faubourgs qui semblent ne pas finir. Nous y perdons les auvergnats qui font une pause. Enfin nous entrons dans le vieille ville par des rues piètonnes grouillant de monde. Très vite, nous sommes abordés par une charmante dame qui nous propose une chambre tout confort à 50 €. Mais notre réservation est faite de la veille.

Nous profitons de cette 1ère incursion dans le centre pour nous restaurer à proximité de la cathédrale. Passage par l’office du tourisme pour avoir le plan de la ville. Puis recherche de notre hébergement, il nous faut redescendre à l’entrée des rues piétonnes. Quelques hésitations, car à l’adresse indiquée se trouve un immeuble avec un nom différent de « San Francisco de Asis Fundation ». Mais c’est bien là. Nous sommes logés dans une fondation occupée par des étudiants, bon confort. Peu de pèlerins ont choisi cette option.

En cours d’après-midi,  visite de la cathédrale très belle de l’extérieur mais encore une fois payante. Nous rencontrons les 2 pèlerines, Claudine et Irène de Metz qui regrettent elles aussi cet aspect mercantil et renoncent à la visite. Nous nous contentons d’admirer les magnifiques vitraux. Beaucoup de touristes à l’intérieur malgré les travaux de rénovation en cours (nombreux échaffaudages).

En déambulant dans les petites rues, nous retrouvons comme à Burgos une boutique servant des yogourts glacés avec une garniture au choix (fruits, pépites de chocolat, …). Un vrai délice et comme nous sommes en plein après-midi pas de queue comme à Burgos.

En passant le long de beaux jardins, nous gravissons des escaliers pour aboutir à un superbe point de vue sur la Casa de los Botines. Bâtiment du XIXème siècle conçu par l’artiste Gaudi. Son aspect cubique efflanqué de tours sur chaque angle lui donne un aspect de châteaux de conte de fées. Son rez-de-chaussée est consacré aux expositions culturelles, les étages sont occupés par une banque.

Puis passage par la basilique St Isidoro de Leone, très bel édifice et visite gratuite. Une particularité, tous les bancs de l’église sont équipés de radiateurs sous l’assise. Basilique romane, petit musée d’objets médiévaux, sculptures et oeuvres d’art, le panthéon royal est impressionnant, de nombreux rois et membres de la noblesse y sont enterrés.

Retour vers le centre. Nous retrouvons Claudine et Irène avec lesquelles nous échangeons nos impressions à la terrasse d’un bar. Nous profitons de l’occasion pour échanger nos emails (malheureusement égarés par la suite).

Nous rencontrons les auvergnats à la recherche de chaussures pour JO et Marie Claude, tous deux ont des problèmes d’ampoules. Ils cherchent aussi la poste (correos) pour l’envoi de vêtements superflus.

Pour le repas du soir, nous retrouvons Thérèse devant une pizza et des frites.

De retour à notre chambre, nous nous apercevons qu’elle est bruyante, notre fenêtre donne sur une petite cour où se trouve la clim de l’immeuble. Nous l’entendrons une bonne partie de la nuit ainsi que des allées et venues dans les couloirs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *