19ème étape : de Santo Domingo de la Calzada à Belorado

Dimanche 2 Juin 2013  : étape de 22,5 kms. Hébergement à l’albergue Cuatro Cantones

Petit déjeuner au resto des sœurs à 7 h 30, particularité, on nous sert du pain du beurre des confitures du jambon et des merguez.

C’est dimanche, nous allons commencer doucement, la forme est au rendez-vous. Temps nuageux, il a plu un peu avant notre départ, des cigognes sont dans leurs nids sur d’espèces de piliers de béton.

A Granon, arrêt casse croûte dans un bar pour sandwich composé d’omelette et du jambon cru, tout cela avec un café. Nous sommes au 7ème kilomètre, bien calés nous repartons par un chemin en gravier qui longe la nationale 120.

Nous passons à Casteldelgado, le paysage est valonné de champs de blé et autres céréales. Tout est bien vert, preuve de beaucoup d’humidité dans cette région. Nous traversons plusieurs villages, Viloria de Rioja, Villamayor del rio toujours en longeant la 120. Belorado est caché derrière un petit mont et on ne l’aperçoit qu’à la dernière minute.

Nous avons réservé à l’Albergue Cuatro Cantones, nous avons 2 places dans un dortoir de 6. En route nous avons cheminé avec les Auvergnats 3 femmes et un homme. Ils sont sympas, ils espéraient être avec nous mais plus de place dans le dortoir. Dans notre chambre un japonais, une américaine et 2 allemands. L’américaine a un gros coup de blues. Elle va essayer de joindre sa famille sur l’ordinateur du gîte. En sortant faire un tour du village, je lui demande si ça va mieux, elle fait signe que oui.

Sur la place du village il y a une fête médiévale, beaucoup de personnes déguisées et des stands. Tous les ans, les villageois fêtent le marché le plus ancien d’Espagne. Les commerçants sont déguisés avec des costumes du moyen âge ainsi  qu’une partie de la population. Cela date de 1126. Des étals avec différents métiers sont représentés. Nous avons mangé des tapas et bu notre bière.

Il fait froid, nous nous retrouvons à plusieurs pèlerins devant une expo de feux à granulets dont l’un dégage une bonne chaleur. Pour un 2 Juin, ça fait un peu curieux. Nous échangeons avec un couple des Landes déjà rencontrés. Nous nous empressons de rentrer.

Aujourd’hui nous sommes passés en Castille. Souper proposé au gîte, un très bon repas peregrinos. A table, nous sommes 4, un nantais déjà rencontré et notre américaine que nous avons invité à se joindre à nous. Au cours du repas, elle nous explique que son envie lui est venu lors d’un vol intérieur aux USA à la lecture d’une brochure sur le chemin de Compostelle dans l’avion. Elle s’est lancée seule laissant son mari et ses 2 enfants.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *